L'allaitement maternel

Principaux problèmes de succion du bébé pendant l'allaitement


Un allaitement réussi nécessite toujours trois aspects: la confiance de la mère, une bonne hydratation et, surtout, une succion adéquate du bébé. Mais il arrive que problèmes de succion de bébé Ils incluent de nombreuses causes, il est donc important que, avant d'arrêter d'allaiter votre tout-petit, vous sachiez quels problèmes vous pourriez rencontrer afin de trouver la meilleure solution.

Rejoignez-moi dans cet article qui vous aidera à connaître les différentes raisons qui peuvent engendrer des difficultés dans l'allaitement du bébé lorsqu'il est mis au sein de sa mère.

1. Causes anatomiques
Ce sont ceux dans lesquels le bébé présente un certain type de malformation dans la bouche ou le maxillaire, par exemple, une rétrognathie, une ankyloglossie, un palais et une fente labiale.

La rétognathie elle est caractérisée par une déformation faciale dans laquelle la mâchoire inférieure est plus petite, étant vue plus loin derrière la mâchoire supérieure; elle peut faire partie de syndromes génétiques, mais elle peut également être vue isolément. Il peut généralement s'estomper avec le temps, de sorte que la saisie et la succion peuvent être compromises et le bébé a tendance à s'étouffer plus souvent. Vous pouvez opter pour la position wheelie qui permet un meilleur accouplement au sein de la mère.

La ankyloglossie est le terme médical utilisé pour désigner le frein lingual court. Cela fait référence à la langue «attachée», de sorte qu'elle reste attachée au plancher de la bouche, ce qui empêche le bébé de téter correctement.

Généralement, le pédiatre se rend compte que l'enfant a un frein lingual parce que la mère manifeste de la douleur et des fissures ou des fissures dans ses mamelons et, en observant la bouche du bébé, la présence de celle-ci est évidente (le bébé tète mal et souvent pas parvient à se remplir complètement car la sortie correcte du lait est impossible).

La douleur dans les seins de la mère survient parce que le bébé a des mouvements limités dans sa langue, qui est liée, cependant, il y a des bébés qui ont un frein lingual et cela ne cause aucune gêne à la mère ni aucun problème d'allaitement.

Si votre bébé a un frein lingual et qu'un problème de préhension se produit, il est nécessaire de l'évaluer avec un dentiste ou un chirurgien pédiatrique pour sectionner le frein. La procédure s'appelle une frénétomie, mais vous devriez d'abord consulter un conseiller en allaitement.

Fente labiale et palatine c'est une anomalie congénitale, dans laquelle il y a une ouverture dans la lèvre supérieure ou le palais (ou les deux), qui interfère non seulement avec l'alimentation mais aussi avec le langage de l'enfant.

Dans ce cas, l'allaitement est possible, mais seulement que le bébé doit exercer une pression plus importante sur le sein de la mère pour téter correctement et cela peut causer un certain inconfort à la mère. Vous devez avoir beaucoup de patience jusqu'à ce que vous atteigniez la position idéale et ici les positions et les règles d'allaitement habituelles ne sont pas respectées. C'est juste la position dans laquelle vous et votre bébé vous sentez bien qui fonctionnera.

L'une des positions qui peuvent généralement vous aider est le football. Dans celui-ci, le bébé est en position verticale et le lait peut s'écouler facilement dans la gorge. Dans les cas de fente labiale, le bébé peut prendre le sein; Dans le cas d'une fente labiale + palatine, l'idéal est que si la prise du sein n'est pas atteinte, ils doivent recevoir du lait maternel exprimé avec une tasse ou une tasse et une cuillère à café.

Macroglossie ou bébé avec une taille de langue plus grande que d'habitude. On le voit davantage chez les enfants trisomiques, chez qui la langue dépasse, c'est-à-dire qu'ils la sortent beaucoup de la bouche, ce qui rend l'allaitement un peu difficile.

2. Causes fonctionnelles
Ce sont des situations qui se produisent au moment de la naissance de l'enfant. Certains des plus courants sont l'hypotonie ou l'hypertonie, mais il y en a d'autres.

Hypotoniefait référence à une diminution du tonus musculaire, qui se traduit par une faiblesse musculaire. L'hypotonie musculaire peut être observée chez les enfants atteints du syndrome de Down, les bébés prématurés, certains syndromes génétiques, l'asphyxie périnatale, la paralysie cérébrale et même les bébés nés à terme.

Tous les bébés souffrant d'hypotonie ne sont pas affectés par l'allaitement, mais ils peuvent généralement avoir une succion faible. La bonne position pour l'allaitement dépend de la mère et du bébé, mais je recommande que le corps soit suffisamment soutenu pour essayer de soutenir la tête et le cou. Autre astuce: exprimez un peu de lait pour faciliter la succion et la stimuler. Si vous remarquez que la succion est difficile, vous pouvez offrir le lait dans un verre ou un verre et une cuillère jusqu'à ce que l'hypotonie s'améliore à mesure qu'il vieillit et qu'il puisse le faire lui-même.

Et l'opposé de l'hypotonie est le hipertonia. Elle se caractérise par une augmentation du tonus des muscles, de sorte que le bébé a tendance à être avec ses muscles contractés, ce qui pourrait interférer avec la succion en raison de la pression plus importante exercée sur les muscles oro-faciaux.

Dans le cas de Bébés prématurés, par son immaturité même, l'aspiration n'est pas complètement développée. Les conseillers en allaitement recommandent une méthode appelée seringue digitale, dans laquelle le lait maternel exprimé est administré avec une seringue (seule ou reliée à un tube) en même temps que le petit doigt de la mère est inséré dans la bouche du bébé. préalablement lavé. Cette méthode stimule la succion jusqu'à ce qu'elle soit complètement établie car le bébé acquiert des habiletés motrices au niveau oral pour le faire seul.

Retard dans la première heure. Idéalement, à la naissance, un contact peau à peau avec le bébé est donné, car l'allaitement est facilité. La première heure de vie est essentielle pour le bébé, car la soi-disant empreinte est donnée, qui n'est rien de plus que le `` sceau '' qui se produit dans sa bouche et son palais pour la première fois lorsqu'il est en contact avec le sein.

3. Traumatique
Ils sont donnés par l'utilisation d'instruments lors de l'accouchement ou de la césarienne, par exemple, des forceps ou tout traumatisme que le bébé a subi lors de la naissance, ce qui peut compromettre son intégrité et générer des difficultés de succion.

4. Autres:
Le plus courant est syndrome de confusion des trayons. Cela est dû à l'utilisation d'un biberon, d'une sucette ou d'un protège-tétine pendant l'allaitement, ce qui rend l'allaitement difficile, car la position de la langue et de la bouche du bébé est différente de celle du sein.

Cela se produit généralement, comme nous l'avons dit, chez les bébés qui reçoivent une alimentation mixte (c'est-à-dire du lait maternel et des préparations pour nourrissons) ou chez les bébés dont les mères donnent le biberon le soir pour les remplir. Si tel est votre cas, vous devez être patient, car pour résoudre cette situation, la soi-disant relactance doit être implantée, et le temps varie d'un bébé à l'autre.

Une autre situation peut être l'utilisation de l'anesthésie générale lors des césariennes d'urgence, ce qui peut affecter la vigilance du bébé et provoquer une somnolence (très somnolent). Cela rend la succion moins vigoureuse au début et sa mère n'est pas complètement active ou réveillée pour pouvoir allaiter. Cela ne se produit pas dans tous les cas, c'est-à-dire que parfois le bébé naît vigoureusement et n'interfère pas avec la succion.

Dans tous les cas, il est nécessaire que vous fassiez appel à un expert en allaitement, qui se chargera d'évaluer chaque cas en particulier et de vous apporter l'aide nécessaire pour que vous puissiez réussir votre allaitement.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Principaux problèmes de succion du bébé pendant l'allaitement, dans la catégorie de l'allaitement maternel sur place.

Vidéo: Comment se passe une tétée? Mon allaitementu0026moi - Laboratoire Gallia (Novembre 2020).